Rede Social de Justiça e Direitos Humanos

La transformation des terres en un actif financier mondialisé : Le cas de la région brésilienne du MATOPIBA

Philip Seufert,  Maria Luisa Mendonça et Fabio Pitta
 

Comment est-il possible que les centres financiers de New York ou de Stockholm exercent un contrôle sur des terres reculées du Nord-Est du Brésil ? La transformation du foncier en un actif financier mondial suppose non seulement de procéder à de complexes modifications au niveau des politiques et des législations, mais aussi de recourir aux technologies de l’information. Le présent article entend fournir des éclaircissements sur le rôle que jouent les informations foncières numériques dans la dépossession des communautés rurales de leurs terres, lesquelles sont ensuite placées sous le contrôle de lointains acteurs financiers d’envergure internationale. Il s’appuie sur l’évaluation réalisée par ses auteur-e-s des facteurs et des impacts de l’expansion de l’agroindustrie dans la région brésilienne du MATOPIBA, qui fait partie du Cerrado, un biome composé de savanes et de forêts. L’article aborde les défis posés par les technologies de l’information pour les luttes que mènent les peuples en faveur de leur droit à la terre et au territoire, et conclut en identifiant plusieurs questions devant faire l’objet de recherches plus approfondies.

 

Download PDF

 

English version

Version en español

Versão em português

Copyright © 2018 Rede Social de Justiça e Direitos Humanos. Todos os direitos reservados.
Joomla! é um Software Livre liberado sob os termos da Licença Pública Geral GNU.